Lo tiratap articulat

   Lo tiratap articulat de qu’es aquò? Vau te lo dire de qu’es! Es un raubaire de destapatge, un raubaire de fèstas. Es lo tiratap dels somelièrs. Aquel cargat del servici del vin comença per descopar pròpriament la capsula amb la pichòta lama. Aquò es plan fa. Puèi, fan dintrar la virolada dins lo tap. Es aquí que l'articulas fa la marida foncion. Pas ges de bruch, doçament, deliciosament, lo tap sortís del botelhon. Lo somelièr pòrta lo tap el nas, per sentir s’es pas marit. Aquò se fa seriós, sens bruch, sens estrambòrd, per los Bobos de Montpelhièr al cuol serrat.

   Mon amic Pau Salinella, dis que cal pas faire de Montpelhièr una generalitat. El dis qu’a la FAC coneguèt un molon de filhas de Montpelhièr amb lo cuol qu'èra pas serrat, Lo coneissi es pas una lenga de pelha. Ieu n’ai vist qu'an vergonha de se desmargar a Montpelhièr e venon a çò de Papi Moise d’Aigas-Mortes per s'amagar.

   E ara Enric,coma se fa un bon destapatge?

   Amic! O vòl dire, escotas!
   Per un vertadièr destapatge, cal agantar lo botelhon. Cal torna virar la virolada del tiratap. Sès lo tiratap d’un cotèl Laguiole, cal virar al fond, cal entendre cridar lo cotèl sus lo còl del botelhon e mai emportant lo quichar entre los cuèissas. Aquí cal cantar la formula magic:” tap tara taparà pas, tap pas tarat taparà” Amb un gèsta de masclass, cal faire espetar lo tap que s’espofara de bonaür dins un POP!! Fantastica. A l’ entorn de la taula lo monda es espantat se met a cantar e lèvan los veires .En aquel moment, te cal donar de bonaür a la cantonada e faire una distribucion de vin. Mèfi amic se sos nombrós te cal faire aquò dos tres o quatre cops de mai, POP! POP ! POP ! POP ! aquò còsta un braç, mai lo bonaür per los amics es un tresaur de la vida que cal faire profeitar.

   De que me dis ?? Que ara, se trapa de botelhons amb un tap vissat. Quin malur es lo fin final de la fèsta. Es la victòria dels cuols serrats. Per l’ora anem destapar una bombona de rosat que fa bronzar e.. .POP ! ! ! Bona serada Amics.

                                                   L’Enric del Redondèl

Le tire -bouchon articulé


   C’est quoi le tire-bouchon articulé ? Je vais te le dire ! C’est un voleur de débouchage, un voleur de fêtes. C’est le tire-bouchon des sommeliers. Ceux-ci commencent par découper la capsule avec la petite lame. Cela est bien fait. Puis font rentrer la virole dans le bouchon. C’est à ce moment que l’articulation commence sa mauvaise fonction. Pas de bruit, doucement, délicieusement, le bouchon sort de la bouteille. Le sommelier porte le bouchon à son nez, pour sentir s’il n’est pas mauvais. Tout cela se fait sérieux, sans bruit, sans enthousiasme pour des bobos de Montpellier au cul serré.

   Mon ami Paul dit qu’il ne faut pas généraliser. A la FAC il a connu des Montpelliéraines qui n’avaient pas le cul serré. Je le connais, ce n’est pas une mauvaise langue. J’en connais qui ont honte de festoyer à Montpellier et qui viennent chez Papi Moïse à Aigues-Mortes pour se cacher.

   Mais alors Henri, comment faire un bon débouchage?

   Ami, je vais te le dire. Écoute !
   Il faut bien saisir la bouteille. Tourner la virole du tire-bouchon. Si, c’est un couteau Laguiole, il faut tourner au maximum. Il faut entendre crisser le couteau sur le verre du col de la bouteille et le plus important bien serrer celle-ci entre les cuisses. Alors, il faut chanter en occitan la formule magique : ” tap tara taparà pas, tap pas tarat taparà” Avec un geste d’homme fort, on éjecte le bouchon qui exulte de joie et pousse un POP !! Fantastique. Autour de la table le monde est étonné, chante et lève les verres. C’est le moment où l’on doit donner du bonheur autour de soi, faire une distribution de vin. Attention ami, si on est nombreux, il faut faire cela deux fois, trois fois, quatre fois de plus POP, POP, POP, POP ! Cela te coûte un bras, mais le bonheur des amis est un trésor de la vie qu’il faut faire profiter.

   Mais que me dis-tu ? Que de nos jours on trouve des bouteilles avec un bouchon vissé ? Quel malheur ! C’est la fin des fêtes. C’est la victoire des culs serrés. Pour l’heure, nous allons déboucher une bonbonne de rosé qui fait bronzer... POP ! ! ! !


                                                                                   Henri du Redondel

Chroniques "LA FOGASSA SALADA" proposées par Henri et diffusées sur "RADIO LENGA D'OC"

Retrouvez cette radio en langue occitane sur   http://www.radiolengadoc.com/

Cronicas de L'Enric del Redondel